Retour à la page d'accueil .
  Association des bibliothèques du Sicoval

Le Lecteur du Val - 10 bd des Genêts - 31320 CASTANET-TOLOSAN - Tél. 05.61.00.51.16
Reportages : animations & événements 2007
 

- Décembre 2007 - Plongée littéraire avec Le Prince des crapauds
- Octobre 2007 - Chèvrefeuille : passionnante histoire d'une révolte
- Octobre 2007 - Histoire. Rémy Pech et la révolte viticole de 1907
- Octobre 2007 - Le Lecteur du Val lance son 10ème concours
- Octobre 2007 - Des bulles et des cadeaux
- Septembre 2007 - Un écrivain sur la péniche
- Septembre 2007 - Une saison-théâtre avec le Lecteur du Val
- Juillet 2007 - Un concours BD pour l'été
- Mai 2007 -  La halle comme fil rouge du concours de nouvelles
- Mai 2007 - Histoire et histoires au pied de la halle
- Mars 2007 - Un quizz pour devenir des "Copains de l'Histoire"
- Février 2007 - Dernière semaine pour participer au concours...
- Janvier 2007 - Un "Livrekikourt" tout guilleret
- Janvier 2007 - Des projets plein les pages
.

Plongée littéraire avec Le Prince des crapauds de Michel Mathe

« L'écrivain sur la péniche » invité par le Lecteur du Val, ce soir à 18 h 30, sur le Chèvrefeuille est Michel Mathe. L'auteur toulousain présentera un livre atypique et à forte résonance pour les habitants de la région.

L'action du Prince des crapauds se situe en juin 1618, alors que Toulouse ignore qu'elle accueille le flamboyant Jules César Vanini. Michel Mathe rappelle le contexte de cette
époque, lorsqu'un chasseur de sorcières se lance aux trousses de ce philosophe libertin. L'auteur fait alors intervenir une série de meurtres sanglants qui enflamment la ville déjà échauffée par la canicule. Personne n'échappe aux troubles. Nobles et religieux jouent de subtiles parties de cache-cache pour s'arroger le pouvoir sur les offices et les consciences. Vanini se trouve au centre de l'intrigue, « comme un crapaud mélancolique au bord d'une mare ». L'amour d'une jeune femme le sauvera-t-il ? Cette fresque met en scène la sauvagerie des beaux esprits et les intérêts crapuleux d'une ville à l'aube du Grand Siècle. Michel Mathe est chargé d'action culturelle au service de l'Animation de Toulouse, éditeur et critique littéraire, Ce soir, lors de cette rencontre en entrée libre sur la péniche Chèvrefeuille, un buffet sera proposé aux amateurs (6 €). La librairie Ellipses sera également présente. ttp://www.lecteurduval.org
Publié le 05 décembre 2007 dans La Dépêche du Midi | Auteur : M.-A. D.

 


Passionnante histoire d'une révolte dans le Midi viticole

Rémy Pech, invité du Lecteur du Val sur la péniche Chèvrefeuille, est venu parler de l'ouvrage qu'il a écrit avec Jules Maurin : "1907, les mutins de la République : la révolte du Midi viticole" (Privat). Le débat était animé par Marie-Pierre Pawlak et, en préambule à cette passionnante évocation des heures sombres du Languedoc, Rémy Pech s'est ainsi présenté : « Je suis né dans l'Aude, à l'ombre du domaine de Céleyran appartenant à la famille de Toulouse-Lautrec ; il y avait alors 200 journaliers, 150 chevaux et 300 ha de vignes… ».
 

Un orateur passionné et passionnant
Devant un auditoire passionné, l'ancien président de l'Université du Mirail et professeur d'histoire a ensuite posé les éléments ayant conduit aux événements de juin 1907. « Le travail d'archives, a-t-il expliqué, s'est appuyé sur les cahiers des mutins du 17e Régiment pendant leur exil, auxquels j'ai eu la chance d'avoir accès et sur l'interview de l'avant-dernier survivant de cette période, M. Rabat, âgé de 97 ans, qui a raconté ce qu'il avait vu ». Jules Maurin a apporté ses connaissances sur les questions militaires. Il faut savoir que cette mutinerie est la seule de l'histoire qui a eu lieu en temps de paix, dans une région à tonalités radicale, socialiste et anarchiste. « Même les mutins étaient spéciaux, a-t-il précisé, puisqu'ils ne pouvaient être qualifiés de déserteurs, voulant regagner à tout prix leurs casernes proches pour ne pas taper sur les viticulteurs et tous ces gens qui travaillaient autour de la vigne ». L'auteur a pu ainsi donner mille anecdotes sur cette période qui le passionne puisqu'il écrit à présent un livre sur la vie quotidienne d'un vigneron au début du XXe siècle. La soirée du Lecteur du Val s'est poursuivie, en présence de Philippe Blomme de la librairie Ellipses, par des échanges chaleureux avec le public.

Publié le 24 octobre 2007 dans La Dépêche du Midi | Auteur : M.-A. D.

 


Histoire. Rémy Pech et la révolte viticole de 1907

 « Un écrivain sur la péniche » est organisé par le Lecteur du Val sur la péniche Chèvrefeuille amarrée à Ramonville et la première aura lieu demain à 18 h 30. Rémy Pech inaugurera cette formule qui permet d'approfondir un ouvrage, ici celui ayant trait à la révolte du Midi viticole en 1907. Rémy Pech est professeur d'histoire contemporaine et ancien président de l'université du Mirail à Toulouse. Le livre « 1907. Les mutins de la République » est écrit avec Jules Maurin et il rapporte comment, de mars à juin 1907, la révolte gronde dans le Midi viticole, de Perpignan à Nîmes. « Des comités de défense viticole se forment, des leaders surgissent, les villes accueillent des centaines de milliers de manifestants, des émeutes éclatent, on compte des morts, des maires démissionnent. L'armée est appelée à la rescousse pour rétablir l'ordre.
La région est pourtant pleinement républicaine, mais elle est poussée au désespoir par la mévente du vin. L'un des régiments, le 17e d'infanterie de Béziers (les conscrits viennent du cru), se mutine. C'est l'apogée d'une crise. La France retient son souffle. La sanction tombe : les mutins sont envoyés à Gafsa, en Tunisie, et Clemenceau rétablit le calme. Mais la révolte du Midi et la mutinerie du 17e régiment sont entrées à jamais dans la mémoire collective. Ce livre retrace le contexte et le déroulement de cette page ignorée de l'histoire de France. Sa force tient au choix de mettre à l'honneur la parole des mutins : plusieurs d'entre eux ont rédigé à chaud des carnets qui font entendre, parfois en occitan, la voix d'un peuple qui se saisit de son destin ». Cette rencontre est en entrée libre et elle est accompagnée de façon facultative par un buffet. La soirée a lieu également en partenariat avec la librairie Ellipses.

Publié le 16 octobre 2007 dans La Dépêche du Midi / Auteur : M.-A. D.

 


Le "Lecteur du Val" lance son 10ème concours de nouvelles

"La lettre qui se trouvait dans ce livre de la Bibliothèque Rose n'était pas destinée à être lue par un enfant …". Pour la dixième année consécutive, le Lecteur du Val, association des bibliothèques du Sicoval, organise un concours de nouvelles dont les règles du jeu sont les suivantes : le texte doit obligatoirement commencer par la phrase ci-dessus et il ne peut excéder 6 pages dactylographiées (30 lignes par page). Il faut enfin donner aussi un titre à son histoire, et ne pas oublier de joindre à l'envoi une fiche d'inscription portant nom, adresse et téléphone, âge et catégorie de participation.

Ce concours s'adresse à tous, enfants, jeunes et adultes. Lors des délibérations du jury, qui sera composé de bibliothécaires de l'association, d'enseignants, d'écrivains et de professionnels du livre, sous la présidence de la nouvelliste Emmanuelle Urien, quatre


C'est la nouvelliste Emmanuelle Urien qui présidera cette année les travaux du jury
catégories seront examinées : Ecole Primaire - Collège - Lycée - Adultes. De nombreux lots et cadeaux seront offerts par Le Lecteur du Val et ses partenaires dans chaque catégorie. De plus, comme les années précédentes, une sélection des meilleurs textes sera publiée.

Les textes (en 6 exemplaires) sont à retourner le 31 janvier au plus tard dans l'une des vingt-six bibliothèques de l'association. Ils peuvent également être envoyés à l'adresse suivante : Le Lecteur du Val - 10 boulevard des Genêts – 31320 Castanet (même date butoir). On peut déjà noter que la remise des prix aura lieu le samedi 31 mai 2008 à Péchabou, dans le cadre d'une journée d'animations organisées par le Lecteur du Val autour de la nouvelle médiathèque municipale et sur les thèmes de l'écriture, de l'édition et du livre. Pour tout renseignement complémentaire, on peut consulter le règlement complet du concours dans les bibliothèques ou sur internet (www.lecteurduval.org), ou bien téléphoner au 05 61 00 51 16. A vos claviers et vos stylos !

Le recueil "Coups de théâtre au coin de la halle", issu de la neuvième édition du concours, est disponible dans quelques librairies et halls de presse du territoire, ou bien auprès de l'association (10 bd des Genêts à Castanet) au prix de 6 euros.

 


Des bulles et des cadeaux

Pour "buller" utile pendant les vacances d'été, Le Lecteur du Val avait proposé un concours BD en prélude à sa participation à Scientilivre, avec Nob, le papa de Grompf (yéti de compagnie de son état) comme auteur invité. Il s'agissait pour les jeunes participants, à partir d'une planche des aventures de Grompf, de compléter les bulles et de fignoler les couleurs.

Une centaine de scénaristes et coloristes en herbe se sont pris au jeu et le jury a eu bien du mal à limiter ses choix. Quinze planches ont finalement été plus particulièrement

A l'heure de la remise des prix, dans la bonne humeur et la convivialité
remarquées, mais tous les participants sont bien sûr à féliciter. La remise des prix (livres, revues, t-shirts…) a eu lieu samedi à Agora-Labège, dans le cadre de Scientilivre, et en présence de Nob, bien sûr.

Les quinze lauréats
Prix des meilleurs coloristes : Hugo Forte (Danton-Cazelles, Castanet), Lucie Tran, Eloïse Chateauvieux, Sarah Cheutin, Alex Salazar (Damaze-Auba, Castanet), Alice Duly (Aureville) – Prix des meilleurs scénaristes : Bastien Mirepoix (Toulouse), Lisa Coatantiec (Labège), Cédric Collao (Saint-Léon), David Guibert (Lacaune), Alexandre Boulet (Escalquens) - Prix des écoles : Romain Bonnet (Damaze-Auba - Castanet), Sophie Mauran (Noueilles), Margaux Jakubiak (Labège), Sacha Loubié (Bibliothèque Rebigue).

 


« Un écrivain sur la péniche » avec le Lecteur du Val

Le Lecteur du Val, l'association des bibliothèques du Sicoval, infatigable dans la conduite de multiples manifestations, va proposer des rencontres littéraires à l'âme voyageuse. C'est en effet sur la péniche Chèvrefeuille amarrée à Ramonville qu'à partir d'octobre, cinq écrivains régionaux évoqueront leurs derniers ouvrages.
 

La péniche Chèvrefeuille accueillera ces rencontres
Une première série de rencontres abordera le thème de la mémoire et de l'histoire et c'est Marie-Pierre Pawlak, du Lecteur du Val, qui animera ces moments se déroulant en entrée libre, le mercredi à partir de 18h30, avec la participation de la librairie Ellipses. L'historien Remy Pech sera le premier auteur invité, mercredi 17 octobre. Avec ce grand érudit originaire de l'Aude, l'histoire de la viticulture languedocienne et spécialement les évènements de 1907 seront mis en perspective à travers son ouvrage «1907, les mutins de la République : la révolte du Midi viticole» (Privat, 2007). Le 5 décembre, le romancier Michel Mathe, immergé dans la culture contemporaine, parlera de ses livres qui se déroulent au cœur de Toulouse, en particulier « Le prince des crapauds » (Privat, 2007). Le chanteur lyrique J.-Jacques Cubaynes évoquera le 6 février 2008 « Déodat de Severac ou le chantre du Midi » de Catherine Buses-Picard (Ed. Papillon, 2007), en connaisseur puisqu'il est directeur artistique du Festival qui porte le nom de ce musicien illustre. René Grando, journaliste et auteur, présentera son dernier ouvrage « Al campo ! Espagne 1939 : Exode, frontière, exil » (Ed. Mare Nostrum, 2006) le 28 mars, puis, dernière invitée de cette série, ce sera Marie Rouanet qui décryptera son livre, « Luxueuse austérité » (Albin Michel, 2006), le 14 mai. Un buffet sera proposé à l'issue de chaque rencontre afin de poursuivre la discussion avec l'invité du jour.

Publié dans La Dépêche du Midi le 20 septembre 2007 | Auteur : Marie-Agnès Dupain

 


Une saison-théâtre avec le Lecteur du Val


Au-delà des rencontres autour du livre, l'offre culturelle du Lecteur du Val ne cesse de s'élargir
Dans le cadre d'un partenariat renouvelé cette année avec le TNT (Théâtre National de Toulouse), le Lecteur du Val donne à ses bibliothèques adhérentes la possibilité de proposer à leurs lecteurs une programmation théâtrale à tarifs réduits (15, 12 et 8 € au lieu de 20, 15 et 12). Six spectacles ont ainsi été sélectionnés pour être proposés dans les bibliothèques. Il s'agit de "Faut pas payer" (une farce politique de Dario Fo, mise en scène par Jacques Nichet) le vendredi 19 octobre à 20 h 30 ; "Un ange passe" (une comédie presque musicale mettant en scène
sept filles et une chorale, avec la troupe de l'"Atelier volant") le samedi 17 novembre à 20 h 00 ; "Vendra de noche" (récital flamenco de Vicente Pradal) le mardi 18 décembre à 20 h 30 ; "Un chapeau de paille d'Italie" (comédie d'Eugène Labiche, avec Denis Podalydès) le vendredi 14 mars à 20 h 30 ; "Les aventures d'Alice au Pays des Merveilles" (la vraie version de Lewis Carroll) le dimanche 6 avril à 16 h 00 ; et un spectacle Jeune Public : "Jojo le récidiviste" (à partir de 7 ans) le jeudi 8 mai à 18 h 00.

C'est une offre culturelle de qualité (et non soumise aux contraintes d'un abonnement) qui passe ainsi, grâce au Lecteur du Val, par les bibliothèques du réseau. S'y ajoute, pour les futurs spectateurs, la possibilité de s'y rendre en groupe, et éventuellement d'"étoffer la sortie" par un restau, une visite, une balade… et, pour les bibliothèques, la possibilité d'"étoffer" également en proposant en sus une causerie, un échange, une animation, une exposition… autour de tel ou tel spectacle.

Les réservations (nombre de places limité) peuvent être prises dès à présent (et au plus tard 15 jours avant chaque spectacle) à la Médiathèque de Noueilles aux heures d'ouverture, ainsi que dans les autres bibliothèques du réseau, ou encore directement auprès du Lecteur du Val à Castanet (10 bd des Genêts – tél. 05.61.00.51.16), où tous renseignements complémentaires peuvent également être obtenus.

 


Un concours BD pour l'été


Pour "buller" utile et au frais pendant ces vacances, suivez les aventures d'Arthur et de son copain de yéti 
En prélude à sa participation à Scientilivre 2007, le Lecteur du Val (association des bibliothèques du Sicoval) propose un nouveau concours BD pour l'été, avec Grompf, le sympathique yéti de compagnie imaginé par Nob (éd. Glénat, collection Tchô!), comme héros. Scientilivre, c'est le désormais connu et reconnu salon du livre scientifique et technique dont la prochaine édition se tiendra les 6 et 7 octobre à Diagora-Labège, avec entre autres, le Monde des Pôles comme fil conducteur. Qui dit Pôles dit neige et glace, et qui dit neige dit Yéti… D'où la présence de Grompf, et de son dessinateur de papa, Nob, cette année à Scientilivre.

C'est donc sur la base de l'oeuvre de Nob (alias Bruno Chevier) que repose le concours : il s'agit d'imaginer et de réécrire les
dialogues en bulles d'une planche des aventures de son yéti de héros : Grompf. Les planches à compléter, qui font office de bulletins de participation, sont disponibles dans les bibliothèques du Sicoval, ou bien téléchargeables sur Internet à partir des sites du Lecteur du Val (www.lecteurduval.org) ou bien de Scientilivre (www.scientilivre.com). Le bulletin est à retourner, avant le samedi 8 septembre dernier délai, au Lecteur du Val – 10 bd des Genêts – 31320 Castanet-Tolosan, ou bien à déposer, avant cette date, dans les bibliothèques du Sicoval.

Le Jury se réunira dans la deuxième quinzaine de septembre pour désigner les gagnants du concours, qui se verront offrir livres, abonnements et bien d'autres cadeaux. Mais tous les participants seront également conviés à rencontrer Bruno Chevrier, le papa de Grompf, sur le stand du Lecteur du Val pendant les deux folles journées de Scientilivre, les samedi 6 et dimanche 7 octobre, de 10 heures à 19 heures, au centre de Congrès Diagora-Labège (espace Agora).

 


Au pied de la Halle...

   
   
 

 


La halle comme fil rouge du concours de nouvelles

Les résultats de l'édition n°9 du concours de nouvelles du Lecteur du Val sont à présent connus. La remise des prix aura lieu le samedi 2 juin, à 18 heures, sous la Halle de Castanet-Tolosan et l'association espère y retrouver les 422 participants au concours. Les textes commencent tous par la même phrase : « Il n'avait qu'un seul indice, cette voiture inconnue stationnée depuis deux jours au coin de la halle...» Les jurys ont sélectionné dans la catégorie « adultes »,
Le jury au travail
parmi les dix auteurs qui seront édités, Patrick Denys, de Carrières-sous-Poissy, auteur de «Quarante et un », Agnès Gros-Laroche, d'Angoulême pour «Fait maison» et Nicole Clastres, de Ramonville-Saint-Agne, auteure de «Si lisse, si parfait». Hors-concours, un prix spécial d'encouragement a été décerné par Le Lecteur du Val au Club des Amis des 13 Vents, de la Maison de retraite de Belberaud, pour la nouvelle collective : «Erotic circus », une histoire délirante à partir d'un indice banal.

Concernant la catégorie « jeunes », les Jurys ont sélectionné pour les collèges : François Dupuis-Bleau, en 3ème au collège Joseph-Niel, à Muret, Cédric Collao, en 3ème au collège Condorcet à Nailloux et Alec Proudom, en 3ème au collège André-Malraux à Ramonville. La participation des lycées a donné lieu à 5 choix d'édition parmi lesquels Emmanuel Gerlin, en 1ère S au lycée Berthelot à Toulouse, Jean-Philippe Suraud, du lycée Bellevue à Toulouse et Ileana Surducan, de Cluj-Napoca en Roumanie. Concernant les enfants, 4 textes seront édités :Tom-Edouard Mabilon, de l'école de La Gardette à Saint-Didier (84), Lucie Gonthier, du RPI de Fabas ; Clara Jacquier, de l'école primaire Gabriel-Arboucalot de Montgicard et Oriane Besset, de l'école élémentaire de Corronsac.

 


Histoire et histoires au pied de la Halle


L'histoire au pied de la Halle
Le Lecteur du Val à Castanet : En guise de clôture du traditionnel concours de nouvelles, Le Lecteur du Val (association des bibliothèques du Sicoval) organise une série d'animations sur les thèmes de l'histoire et du patrimoine, ce samedi 2 juin après-midi, sous la Halle de Castanet.

C'est le thème de l'Histoire qui a été choisi comme support des animations autour du livre, de la lecture, de l'écriture et de l'illustration qui seront proposées ce samedi 2 juin à Castanet-Tolosan. Cette manifestation se déroulera sous et autour de la halle, dans le double cadre des remises des prix du concours-quizz "Copain de l'Histoire" et du 9ème concours de nouvelles dont, rappelons-le, la phrase de départ était : "Il n'avait qu'un seul indice, cette voiture inconnue stationnée depuis deux jours au coin de la halle..."

Au programme sont inscrits des rencontres avec des auteurs, illustrateurs, libraire, des expositions, des tables rondes, des conférences ainsi qu'un spectacle de marionnettes pour les plus jeunes. Vingt-cinq auteurs seront présents (voir liste ci-dessous), de même qu'une dizaine d'associations du territoire en lien avec les thèmes de l'histoire et du patrimoine (Abarejadis, Amis des Moulins, ARBRE, Musée du Vieux Toulouse, Calandreta, CastanetPhil, MJC…). Enfin, la fonction première de la halle ne sera pas oubliée, avec la présence d'artisans (vannier, rempailleur, travail du bois…) et de producteurs locaux (miels, foies gras, agrumes, bières…).

La journée du dimanche se terminera par la remise des prix du concours-quizz "Copain de l'Histoire" et celle du samedi par la proclamation des lauréats du 9ème concours de nouvelles qui a battu cette année, rappelons-le, un nouveau record avec un total de 551 participants concernés. C'est dire si "ce qui s'était passé ce soir-là, devant le moulin", point de départ obligé de la nouvelle 2006, a inspiré les aspirants-écrivains ! Et donné du grain à moudre aux membres du Jury, qui seront présents, eux aussi, autour de leur président, l'écrivain Michel Cosem, à l'heure de la désignation des lauréats. Des lauréats qui se verront offrir, récompense suprême, l'édition de leur oeuvre dans un recueil de dix-sept nouvelles qui sortira à la rentrée, et plus exactement le week-end des 6-7 octobre prochains, dans le cadre de "Scientilivre".

Les rendez-vous de l'après-midi : - 14h30 - Table ronde avec les historiens locaux, animée par Marie-Pierre - 15h00 - Danses et musique traditionnelles - 15h30 - Spectacle de marionnettes - 16h00 - Remise des prix du concours "Copain de l'Histoire" (166 participants) - 16h15 - Conférence : "L'histoire d'un compositeur occitaniste du Lauragais, Déodat de Séverac", par Jean-Jacques Cubaynes, organisateur du Festival à St Félix - 16h45 - Table ronde avec les auteurs : "Histoire et roman historique", animée par Marie-Pierre - 17h30 - Conférence : "Un épisode de l'histoire de Castanet", par Jaume Maurat - 18h00 - Remise des prix du 9ème concours de nouvelle (422 participants)
Les auteurs présents : Georges-Patrick Gleize, historien et romancier, président du jury du concours de nouvelles 2007 ; ainsi que les historiens Gilles Bernard, Corinne Labat, Véronique Courtade, Sandrine Banessy, Jean Odol, Jacques Gironce, Françoise Salomé, Anne-Marie Séguy, Gérard Costes, André Floucat-Allières, Lucien Ariès ; les romanciers Jean-Jacques Rouch, Josée Taffet-Brzesc, Marie Didier, Louis Clayes, Guy Sabatier, Amandine Marshall ; les illustrateurs Robert Fuggetta (aquarelliste), Guy Jungblut (photographe), Patrick Goulesque (dessinateur) ; les auteurs jeunesse Hélène Montardre, Annie Jay, Robert Pince ; et enfin, pour la BD, Clapat, le papa du fameux Alcibiade Didascaux, ce drôle de héros qui voyage dans le temps pour nous faire découvrir la véritable histoire de toutes les grandes civilisations de l'Antiquité...

 


Un quizz pour devenir des "Copains de l’histoire "

Toujours soucieux de relier la lecture à la connaissance, Le Lecteur du Val, association des bibliothèques du Sicoval, lance un nouveau concours quizz sur l'histoire de France. Ce challenge « Copains de l’histoire » s’adresse aux jeunes lecteurs qui trouveront l’ouvrage de référence choisi par l’association et disponible dans les 26 bibliothèques de la communauté d’agglomération du Sicoval ; il s’agit du livre « Histoire de la France » paru aux éditions Milan, Les Encyclopes. Pour les responsables du Lecteur du Val, Anne-Marie Mathieu et Annie Proudom, « il s’agit d’une façon originale et ludique de réviser l’histoire de France et d’apprivoiser le maniement d’un ouvrage documentaire ». Les bulletins de participation au quizz sont à retirer dans les bibliothèques ou à télécharger sur le site du Lecteur du Val. Les jeunes auront jusqu’au samedi 28 avril pour plancher sur les questions d’histoire et ceux qui auront
La couverture du livre de référence donne déjà à réfléchir.
répondu de manière pertinente seront récompensés samedi 2 juin à Castanet. En tête des treize interrogations du quizz, complétées par une question subsidiaire, une demande vise à repérer, sans être un pro de la documentation, le maximum d’outils mis à disposition dans le livre, afin de trouver rapidement les informations recherchées. Ces outils seront par la suite bien utiles pour répondre, par exemple, aux questions sur l’histoire du sud de la France, sur Versailles ou la période révolutionnaire, sans oublier la colle sur les élections présidentielles de 1965…

(Article Marie-Agnès Dupain - La Dépêche du Midi)

 


Dernière semaine pour participer au Concours de nouvelles


L’écrivain Georges-Patrick Gleize était présent au dernier salon du livre de Montgiscard.
C’est bien la dernière ligne droite que prend actuellement l’association Lecteur du Val concernant le concours de nouvelles 2007. La limite d’envoi des textes qui seront soumis aux jurys est en effet fixée au samedi 17 février. La boîte aux lettres de l’association des bibliothèques du Sicoval, à Castanet, ne désemplit pas en ce moment et c’est par dizaines que les responsables comptent les enveloppes contenant les tapuscrits ; sans compter ceux qui, de plus . en plus nombreux, déposent les textes directement au siège du Lecteur du
Val. On peut d’ailleurs rappeler que, pour le dernier concours, parmi les écrits des adultes, un texte sur quatre provenait de Haute-Garonne

L’édition 2007 a été lancée lors de la dernière manifestation de Scientilivre à Labège ; l’écrivain Georges-Patrick Gleize, dont le dernier roman qui se situe en Ariège, "Un brin d’espérance", vient de sortir, préside ce concours de nouvelles placé, cette année, sous le signe d’un bâtiment emblématique du Lauragais : la halle. L’accroche de la nouvelle est en effet : "Il n’avait qu’un seul indice, cette voiture inconnue stationnée depuis deux jours au coin de la halle…". De plus, la remise des prix du concours aura lieu le 2 juin prochain sous la halle de Castanet et la journée aura pour thème générique "Histoire et histoires" et comprendra de multiples animations, des spectacles et un marché "historique".

En attendant, les jurys chargés de sélectionner les textes qui seront édités et primés se réuniront plusieurs fois et trouveront peut-être, sous la halle, de vrais talents d’écrivains.. Et toujours, une surprenante créativité d’écriture.

(Article Marie-Agnès Dupain - La Dépêche du Midi)

 


Un « Livrekikourt » tout guilleret

C’est une opération dénommée "Livrekikourt", en référence au langage SMS cher aux jeunes, que lancera prochainement Le Lecteur du Val. Pour les organisatrices de l’association installée à Castanet, il s’agit, parallèlement à un objectif de communication, de mettre en circulation des ouvrages dans des lieux publics afin qu’ils soient lus par des personnes tentées par l’aventure. Le Lecteur du Val sera le premier, dimanche 14 janvier à Montgiscard, lors du
Article Marie-Agnès Dupain in "La Dépêche du Midi"
 Salon du Livre d’Hiver, à lancer ses livres estampillés LDV ; des explications seront alors données sur ce nouveau "Livrekikourt". Auparavant, deux matinées auront permis aux bibliothécaires du Sicoval voulant participer à l’opération de participer à des ateliers d’équipement des livres : chaque ouvrage recevra en particulier une fiche permettant son suivi à travers villes et campagnes. À ce jour, outre le Lecteur du Val, les bibliothèques de Montgiscard, de Péchabou, d'Auzeville, de Noueilles, de Lacroix-Falgarde, de Donneville, de Montbrun-Lauragais... se sont lancées dans l’opération afin, ainsi que l’expliquent Anne-Marie Mathieu et Annie Proudom, "de faire sortir les livres des bibliothèques". Ce "dégraissage" est également salutaire aux rayonnages des structures qui peuvent ainsi renouveler leurs fonds. Le lancement du « Livrekikourt, à la suite de la précédente initiative du « Livre qui court », est accompagné d’un souhait cher aux coordinatrices : "Et surtout, n’oubliez pas de nous donner des nouvelles du livre… ", est-il spécifié sur la petite fiche liée à chaque ouvrage en goguette. Contact : 05.61.00.51.16

 


Des projets plein les pages


Des projets à la pelle pour les bibliothécaires des communes du Sicoval – ici réunies lors d'une de leurs dernières réunions de travail
Les bibliothécaires du Lecteur du Val* démarrent la nouvelle année sur les chapeaux de roues, avec un mois de janvier particulièrement chargé et des projets à la pelle pour les mois qui suivent. A tout seigneur, tout honneur : il faut commencer par le concours de nouvelles, dont la 9ème édition (voir encadré) est en cours. Les premiers textes arrivent déjà et, même si la gestion en est largement allégée par la possibilité d'inscription en ligne ajoutée cette année sur le site internet de l'association

grâce à l'excellent travail d'un stagiaire, l'enregistrement des participations demande beaucoup de temps et d'attention.

Et bien sûr, le concours de nouvelles est loin d'être la seule préoccupation des bibliothécaires du Lecteur du Val, en ce début d'année. Elles préparent en effet également pour la mi-janvier une nouvelle opération "Livre qui court" (rebaptisée "Livrekikourt"), ce fabuleux lâcher de livres sur le territoire du Sicoval qui avait connu un vif succès voilà deux ans. Le coup d'envoi en sera donné le dimanche 14 janvier à Montgiscard, dans le cadre du 3ème Salon du Livre d'Hiver, auquel participera bien sûr l'association.

Concours de haikus et quizz sur l'histoire de France
Toujours au chapitre des animations, Le Lecteur du Val sera également présent sur le Festival du Livre de Jeunesse de Saint-Orens, les 27 et 28 janvier prochains, où il proposera des animations autour du haïku (poésie traditionnelle japonaise). Il lancera également à cette occasion son concours-quizz de l'année, sur le thème de l'Histoire de France : un premier pas en direction de sa grande journée thématique du 2 juin, qui se déroulera cette année sous la halle de Castanet, avec remise des prix des concours de nouvelles et concours-quizz, et nombreuses animations, sous le titre "Histoire, histoires…".

Mais bien sûr, les animations, même si elles en sont le volet le plus visible, ne constituent pas l'essentiel des missions du Lecteur du Val. L'association assure aussi un travail de collecte, traitement, valorisation et conservation de la documentation locale et elle œuvre également dans le sens de la mise en réseau des bibliothèques de la communauté d'agglo. C'est à ce titre qu'elle vient de lancer, en ce début d'année, deux nouvelles actions : la mise en place d'un atelier commun de réparation de livres, et la création d'un service de portage de livres à domicile pour les personnes âgées ou handicapées qui ne peuvent se déplacer jusqu'aux bibliothèques. Mais ça, c'est une autre histoire…

Il n'est pas trop tard pour participer au concours de nouvelles !
Pour la 9ème édition de son concours d'écriture, Le Lecteur du Val vous invite à rédiger un texte court (6 pages maximum) commençant par la phrase : "Il n'avait qu'un seul indice, cette voiture inconnue stationnée depuis deux jours au coin de la halle". A déposer (en six exemplaires) avant le 17 février dans l'une des bibliothèques adhérentes, ou bien à envoyer à l'adresse : Lecteur du Val – 10 bd des Genêts – 31320 Castanet-Tolosan. Contact : tél 05.61.00.51.16. Site internet : www.lecteurduval.org

 

 


 
  Retour à l'accueil   Reportages 2002         Reportages 2005

  Reportages 2003         Reportages 2006

  Reportages 2004    

.
© 2007 Le Lecteur du Val - Tous droits réservés